Voies bus-vélo avenues de Chanzy et de Paris : une expérimentation citoyenne

En juillet 2021, Laval Agglomération aménageait à titre expérimental des voies bus-vélo sur les grands axes entre Saint-Berthevin, Laval et Bonchamp. L’objectif : rééquilibrer la place des divers modes de déplacement sur la route, améliorer le cadencement des transports en commun et contribuer ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique.

     

Printemps-été 2022 : les habitants dessinent de nouvelles solutions

Après une première phase d'évaluation sur ces aménagements (mails, questionnaire et réunions) et d'ajustements techniques, l'expérimentation prend une nouvelle dimension : un panel d'usagers est constitué pour participer à l'élaboration de scénarios d'amélioration de ces voies bus-vélo. Ces options seront soumises au vote de l’ensemble de la population entre juillet et septembre 2022.

Au programme de cette nouvelle phase expérimentale : une « balade » commentée à pied, en voiture et en transport public, avec la possibilité d’échanger sur place avec les élu.es ; des ateliers pour analyser les retours d’expérience et construire des scénarios, la soumission de ces scénarios à l’avis du conseil communautaire du 30 juin avant le vote de l’ensemble des habitants de Laval Agglomération.

 

Télécharger la présentation complète du projet d'expérimentation voies bus-vélo.

Pourquoi ? Comment ? Les aménagements à la loupe

Avant la mise en place de l'expérimentation en juillet 2021, voitures et cyclistes empruntaient la même voie sur ces grands axes routiers que sont l’avenue de Chanzy et la rue de Bretagne à Laval, et l’avenue de Paris sur la commune de Saint-Berthevin. Une “cohabitation” peu confortable et parfois dangereuse pour tous. La création de voies dédiées vise à la fois à sécuriser les usagers, à améliorer le temps de trajet en bus et à optimiser les itinéraires à vélo.

Optimiser les trajets en transports en commun…

Les aménagements visent à renforcer le cadencement des bus sur le tronçon de Chanzy et augmenter l’offre sur celui de Saint-Berthevin. La navette “K express”, avec un bus toutes les 30 mn dans les deux sens en heure de pointe, est mise en service en septembre 2021.

… et à vélo

Côté deux roues, il s’agit de remédier aux discontinuités cyclables entre Laval-Bonchamp et Laval-Saint-Berthevin. Sur l’axe Laval-Bonchamp, les aménagements cyclables s’arrêtaient en effet au niveau du carrefour Saint-Melaine, en provenance de Bonchamp, pour rejoindre les aménagements réalisés par la ville de Laval au niveau du carrefour Félix Grat. Il en était de même entre la rue de Bretagne et la commune de Saint-Berthevin.

Deux voies sur quatre réservées aux bus et aux vélos

Depuis la mi-juillet 2021, deux des quatre voies existantes sont ainsi dédiées au partage de la route pour les bus et les vélos. Des aménagements matérialisés par un marquage au sol de peinture jaune. Les tronçons réaménagés pour libérer une voie aux bus et aux vélos représentent respectivement 1,3 kilomètres sur l’axe Laval-Bonchamp et 1,6 kilomètres sur l’axe Laval-Saint-Berthevin.

Chronologie de la démarche

Entre les études préalables et l’actuelle phase d’expérimentation, le projet d’aménagement des avenues de Chanzy et de Paris a connu plusieurs épisodes. Zoom arrière sur les principales étapes du projet.

  • 2017 : études préalables pour identifier des corridors potentiels de voies réservées
  • Mai-juin 2021 : état des lieux par les services techniques (comptages, vidéos, constats visuels…)
  • 3 juillet 2021 :  information aux riverains et annonce de la mise en place de l’expérimentation dans les magazines de Laval Agglomération et de la ville de Laval
  • 15 juillet : mise en place de la nouvelle signalétique sur les deux axes
  • 26 juillet 2021-août 2021 : 250 mails d'usagers reçus pour un premier retour d’expérience sur espacepublic@agglo-laval.fr
  • Septembre 2021 :
    • Présence renforcée des agents techniques pour les observations de terrain
    • Réalisation des premiers ajustements des aménagements
    • Création d'une navette express sur l'axe Laval-Saint-Berthevin
  • Novembre-décembre :
    • Enquête de satisfaction via un questionnaire en ligne auprès des usagers (5 300 réponses)
    • Organisation de 2 réunions publiques
    • 8 novembre : première réunion publique "habitants"
    • 29 novembre : deuxième réunion publique "commerçants"
  • Mars 2022 : communication sur les résultats de l’enquête de satisfaction et annonce d’une étude complémentaire pour répondre aux préoccupations exprimées   

Et maintenant ? La phase d’expérimentation en cours va permettre de choisir, parmi de nouveaux scénarios d’aménagements, ce qui mérite d’être pérennisé, optimisé ou écarté.

La mobilité durable : une stratégie pour l'avenir

Au-delà du besoin d’aménagement des avenues de Chanzy et de Paris, l’expérimentation voies bus-vélo s’inscrit dans la stratégie globale de mobilités portée par Laval Agglomération. Son ambition : développer des solutions de mobilité plus vertueuses pour l’environnement et pour la qualité de vie, mieux partager l’espace en ville et en périphérie. Le développement des mobilités durables constitue résolument un levier majeur pour assurer un développement dynamique, durable et équilibré du territoire.

10 actions phares pour concilier efficacité et durabilité

Laval Agglomération met tout en œuvre pour proposer des alternatives à la voiture en solo et vous aider à privilégier des modes de déplacement plus durables comme les transports en commun, le vélo ou le covoiturage :

  1. Gratuité des bus le week-end et les jours fériés.
  2. Application digitale TUL pour faciliter les trajets quotidiens (itinéraires, horaires, info trafi c…).
  3. Mise en place d’un système de priorité feux pour les bus.
  4. Une voie réservée au transport en commun est prévue sur la future Place du 11 novembre, rue de Strasbourg.
  5. Prolongation de l’expérimentation de la gratuité de l’A81 pour éviter de passer par le centre de l’agglomération.
  6. Dispositif de covoiturage «Klaxit» déployé auprès de l’ensemble de la population.
  7. 300 vélos à assistance électrique (VAE) en location à ce jour.
  8. Création de trois “Vélipark” (quartiers gare, 11 novembre et Ferrié) pour développer la multimodalité.
  9. « Aide à l’achat de 200 € pour un vélo à assistance électrique (VAE).
  10. Expérimentation de voies bus-vélos sur l’avenue de Chanzy et l’avenue de Paris.

 

        

 

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis