Le compostage

Épluchures, coquilles, déchets verts,... les déchets organiques exploitables en compost représentent pas moins d'un tiers du poids de nos ordures ménagères !

Loin d'être anecdotique, le compostage domestique permet de réaliser des économies de collecte et de traitement des déchets non négligeables. En effet, il permet de valoriser sur place (sans l'impact carbone du transport) les déchets fermentescibles issus de la cuisine ou du jardin tout en fournissant du compost, un engrais naturel idéal pour enrichir la terre de votre jardin.

Une personne produit environ 70kg de déchets compostables/an. Ce qui correspond à 8kg de compost

 

Laval Agglo accompagne le développement et la pratique du compostage depuis plus de 15 ans.
Aujourd'hui 6 650 foyers sont engagés dans la pratique.

Depuis 2021, Laval Agglo distribue gratuitement aux particuliers des composteurs. Tout le monde peut composter ses biodéchets : dans son quartier, dans son jardin, dans son appartement.

  • compostage individuel
  • lombricompostage
  • compostage partagé en pied d'immeuble ou sur des aires de compostage dans les quartiers et les établissements (privés, publics, associatifs,...)

Comment bénéficier d'un composteur individuel / lombricomposteur / composteur partagé ?

Peu importe où vous habitez, en pavillon ou en appartement, une solution de compostage existe pour vous. Vous pourrez ainsi produire chez vous un engrais naturel et gratuit pour vos plantes.

Deux conditions d'attribution :

  • résider dans une des 34 communes de Laval Agglomération (justificatif de domicile),
  • ne pas avoir bénéficié d'une aide à l'achet ou d'un composteur/lombricomposteur fourni par Laval Agglo.

    Dans la limite des stocks disponibles.

Réservez votre composteur ou lombricomposteur, c'est gratuit et facile !

Les règles d'or d'un bon compost

Certains déchets sont à exclure dans un tas de compost. Ce sont par exemple les textiles synthétiques, les couches culottes, tous les produits peints ou traités (papiers, bois, menuiseries etc...), les poussières et sacs d'aspirateurs, les mauvaises herbes en graine. Plus généralement aucun produit chimique n'est toléré dans le compost, il tue irrémédiablement toutes les bactéries.

Consultez le Guide du compostage

 

Pour produire un bon compost, il est nécessaire de respecter trois règles simples :

  • mélanger les différentes catégories de déchets : le ratio idéal : 50% déchets de cuisine - 50% déchets de jardin ;
  • aérer et brasser les déchets pour accélérer son développement et l'homogénéiser ;
  • surveiller l'humidité : pas de vie sans eau. Le compost doit toujours conserver son taux d'humidité.

Vous habitez en ville et vous n'avez pas de jardin ?

Adhérez au lombricompostage !

Cette autre méthode écologique de valorisation et de transformation des déchets biodégradables en engrais naturel, est fondé sur l'utilisation de vers de compost :

Le lombricompostage produit deux engrais naturels, un sous forme solide, le lombricompost, l'autre liquide, le thé de compost. Les déchets sont placés avec les vers dans un récipient appelé lombricomposteur dans lequel est reconstitué un milieu favorable. Les vers se nourrissent des déchets qu'on leur apporte, leurs déjections s'accumulent et constituent le lombricompost. L'eau contenue dans les déchets qui percole à  travers le lombricompost en formation constitue le thé de compost. Le lombricompostage nécessite peu de place et ne dégage pas (ou très peu) d'odeur, ce qui rend possible sa pratique même en appartement et en fait donc une très bonne solution à la réduction des déchets ménagers. Attention, les gros vers de terre trouvés dans les jardins ne sont pas appropriés

Les règles d'or d'un bon compost

Pour produire un bon lombricompost, il est nécessaire de respecter trois règles simples :

  • Mélanger les différentes catégories de déchets : 60-70% de déchets de cuisine - 40-30% de déchets secs.
  • Aucun apport d'eau supplémentaire est nécessaire
  • Abriter son lombricomposteur du soleil, du vent et de la pluie (température optimale autour des 25°C).

En savoir plus sur le lombricompostage

Où donner et trouver des vers de compost ? Sur Plus2vers !

Le compostage partagé en pied d'immeuble ou en quartier

C'est très simple, une fois sur place déposez vos biodéchets dans le composteur. Faites un apport de quelques poignées de copeaux de bois et mélangez pour aérer le compost.

Guide du compostage partagé

 

Des formations gratuites et sans inscriptions sont organisées tout au long de l'année. À l'issue de celles-ci, un bioseau sera distribué gratuitement aux participants. Les prochaines formations auront lieu :

  • Mercredi 20 marsà 18 h à la maison de quartier de Grenoux, 57 rue de la Gabelle
  • Lundi 25 mars à 16 h à la salle du Tertre, 36 rue Saint Bernard de Clairvaux, Domaine de la Rancinière
  • Jeudi 4 avril  à 16 h au pied du composteur de Thévalles, allée Marin Marie
  • Mercredi 24 avril à 18 h au pied du composteur Vaufleury 2, parc du cimetière Vaufleury rue de Paris

Déposer vos déchets organiques au composteur collectif

Il n'y a pas d'aire de compostage à proximité ?

Vous souhaitez qu'une aire de compostage soit créée près de chez vous ? Laval Agglo peut étudier votre demande.

Les conditions requises :

  • Disposer d'un espace suffisamment grand pour accueillir une aire de compostage
  • Disposer d'une source de matière sèche (feuilles mortes, broyat, ...) sur place (ou s'en procurer)
  • Mobiliser quelques foyers volontaires dans l'immeuble ou le quartier et identifier à minima deux référents pour assurer le suivi de l'aire de compostage partagé
  • Obtenir l'accord du bailleur ou des copropriétaires pour installer une aire de compostage équipée à minima d'un bac d'apport, d'un bac de maturation ainsi que d'une réserve de matière sèche (broyat, feuilles mortes, ...) 

Contactez la Direction Prévention des déchets (02 53 74 11 00 - dechets@agglo-laval.fr)

Le compostage en établissement

Vous souhaitez composter entre collègues au travail, au sein de votre restaurant scolaire, ... ? Des aires de compostage destinés aux établissements publics, privés, associatifs, ... peuvent être mises à disposition par Laval Agglomération.

Les conditions requises :

  • Disposer d'un espace suffisamment grand pour accueillir une aire de compostage
  • Disposer d'une source de matière sèche (feuilles mortes, broyats, ...) sur place (ou s'en procurer)
  • Mobiliser du personnel à la gestion et au suivi de l'aire de compostage.

Contactez la Direction Prévention des déchets pour obtenir votre matériel et être accompagné par des agents formés. (02 53 74 11 00 - dechets@agglo-laval.fr)

 

 

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis