Le broyage

Branches d'arbres et d'arbustes, vertes ou sèches… les déchets de tailles provenant du jardin ont une valeur et sont une ressource utile et abondante !

Loin d'être anecdotique, le broyage des végétaux permet de réaliser des économies non négligeables. En effet, il permet de valoriser sur place (sans l'impact carbone du transport) les déchets de tailles issus du jardin tout en fournissant un broyat pour couvrir le sol. Cette solution limite la pousse des herbes indésirables et l'assèchement du sol et apporte un enrichissement de ce dernier. 

Un paillage vaut 5 arrosages et fait gagner beaucoup de temps dans le jardin

Les aides de Laval Agglo

Sur demande auprès de la Direction Prévention et gestion des déchets

  • Pour toute première location d'un broyeur à branches, une aide plafonnée à 100 € par foyer chez le fournisseur de votre choix est accordée. Ensuite, un montant de 20 euros par demi-journée avec un maximum annuel de 40 euros est fixé.
  • Pour l'achat d'un broyeur de végétaux, une aide à hauteur de 10%  du montant de l'achat et plafonnée à 100 €  est accordée.

Ci-dessous, les trois étapes pour bénéficier de ces aides :

  1. Habiter sur le territoire de Laval Agglomération,
  2. Louer ou acheter un broyeur auprès des loueurs, dans le commerce ou sur internet (voir liste des professionnels ici),
  3. Faire une demande de remboursement avec une copie de la facture accompagnée d'un RIB.

Par courrier à l'adresse suivante :
Direction Prévention et Gestion des déchets
Hôtel communautaire
1 place du Général Ferrié
CS 60809
53000 Laval

ou en remplissant  le formulaire de demande d'aide à l'achat ou location d'un broyeur

Nos conseils

Pour plus d'efficacité, le paillis doit être étalé, avec soin, sur une épaisseur suffisante à la surface d'un sol désherbé, ameubli et nivelé. Un apport de compost, en amont du paillis, est utile pour fournir rapidement de l'humus au sol et stimuler ses êtres vivants. Les paillis ne doivent pas être enfouis, même de façon superficielle. Il est recommandé de varier la nature des paillis utilisés sur une parcelle, surtout au potager.

Pour plus d'information, consultez le  Mémo broyage

Bien utiliser son broyat

Pour le jardin ou les arbustes/arbres, le broyat peut être utilisé en paillis. Une couche de 3 à 12 cm d’épaisseur est à déposer au pied des plantes. Il peut être apporté au compost, car se décomposant plus lentement, il est source d’humus stable à fort pouvoir structurant.

Pour les petites tailles de branches, une solution simple et rapide est de les disposer au sol et de passer la tondeuse dessus. En fonction de l'espèce, elles pourront ensuite être redéposées aux pieds des plantes.

Efficaces et adaptables à tous les sols, les paillis de tonte de pelouse et de feuilles mortes apportent une solution pratique pour couvrir le potager, les arbustes… et limitent les dépenses et corvées d'entretien du jardin.  

Pour plus d'information, consultez le guide pratique du compostage et du paillage.

Où trouver du broyage ?

Du broyage est disponible en déchetterie, sur certaines périodes de l'année.

Pour plus de renseignements, contactez la Direction Prévention et gestion des déchets au 02 53 74 11 00.

Le mulching

Le mulching est une technique de tonte sans ramassage de l'herbe. L'herbe est hachée en très petits morceaux et redéposée au sol d'une manière uniforme sur toute la largeur de la tonte.

La restitution au sol de pelouse broyée stimule et nourrit les êtres vivants du sol qui eux même nourrissent l'herbe, allègent et aèrent la terre.

Les résultats (validés par 5 ans d'expériences à Gembloux en Belgique) :

  • moins de mousse
  • moins d'herbes indésirables
  • une meilleure résistance à la sécheresse

La tonte mulching doit être pratiquée plus souvent que la tonte traditionnelle, mais elle est aussi plus rapide. De plus, elle évite la gestion des déchets de tonte.

 

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis