COVID19.LAVAL.FR

LES INFOS ESSENTIELLES - À partir du 9 août

Depuis le 9 août, le gouvernement a annoncé une évolution des mesures : le pass sanitaire s'étend à d'autres établissements et lieux publics. Retrouvez ci-dessous toutes les informations essentielles...

Publié le

Pour vous informer

Vous pouvez trouver les informations à jour sur la situation sanitaire sur :

Point de situation

Depuis juillet, le « pass sanitaire » est obligatoire dans les établissements et les rassemblements où le brassage du public est le plus à risque sur le plan sanitaire, à savoir :

  • chapiteaux, salles de théâtre, salles de spectacles sportifs ou culturels, salles de conférence ;
  • salons et foires d’exposition (par hall d’exposition) ;
  • établissements de plein air y compris les parcs zoologiques, d’attractions et à thème ;
  • stades, établissements sportifs, piscines, salles de sport ;
  • grands casinos, salles de jeux et bowlings ;
  • festivals assis / debout de plein air ;
  • cinémas et théâtres ;
  • monuments, musées et salles d’exposition ;
  • bibliothèques, médiathèques (hors bibliothèques universitaires et spécialisées, BPI, BnF) ;
  • compétitions sportives ;
  • autres événements, culturels, sportifs, ludiques ou festifs, organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes.
  • établissements de culte pour les évènements ne présentant pas un caractère cultuel ;
  • navires et bateaux, de type navires de croisière
  • dans les discothèques, clubs et bars dansants.
  • dans les fêtes foraines, à partir d’un seuil de 30 stands ou attractions.

Depuis le 9 août, l'obligation du « pass sanitaire » s'étend et s'applique pour :

  • les activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, du « room service » des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas ;
  • les foires et salons professionnels, et les séminaires professionnels ;
  • les services et établissements de santé, sociaux et médico sociaux, pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements ainsi que pour celles qui y sont accueillies pour des soins programmés. Cette mesure, qui s’applique sous réserve des cas d’urgence, n’a pas pour effet de limiter l’accès aux soins ;
  • les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux) ;
  • les grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres.

Qu'est-ce que le « pass sanitaire » ?

Le « pass sanitaire » consiste en la présentation, numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :

  • La vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire après l'injection finale (7 jours pour les vaccins à double injection ou chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 et 28 jours pour les vaccins avec une seule injection),
  • Le résultat négatif d'un test PCR ou antigénique de moins de 72h,
  • Le résultat d'un test PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Où se faire vacciner ?

> Centre de vaccination Covid-19, salle polyvalente de Laval, place de Hercé (02 43 53 53 00) :

Du lundi au dimanche, de 8h à 20h, en prenant rendez-vous en ligne via www.doctolib.fr, tapez « Vaccination Covid » dans la barre de recherche.

Retrouvez toutes les infos essentielles ici.

Où se faire dépister ?

2 centres de dépistages sur rendez-vous assurés par des laboratoires de biologie médicale en drive ou sur site (sur rendez-vous) :

Laval, drive centre hospitalier (02 43 66 51 51 ou sur DoctoLib)

> Du lundi au samedi, de 8h à 16h, en prenant rendez-vous en ligne via www.doctolib.fr, tapez « CH Laval » dans la barre de recherche.

> Ou, si votre demande est urgente et que vous répondez à l’un des critères de priorité en prenant rendez-vous par téléphone au 02 43 66 51 51, du lundi au vendredi, de 9h à 16h.Vous pouvez vous présenter en voiture ou à pied. Le drive est situé au niveau du parking sud de l'hôpital (accès via la rue du Gué d'Orger).

Les enfants de moins de 10 ans sont invités à effectuer les prélèvements au centre hospitalier de Laval qui est équipé pour les prélèvements pédiatriques.

Laval, Biolaris (02 43 59 29 00)

 

Des dépistages toujours plus simples et rapides

Pour se faire dépister, il n’est pas nécessaire de présenter une ordonnance :

- dans les centres de dépistages créés par le dispositif anti-COVID19

- dans les laboratoires de biologie médicale depuis le 25 juillet 2020

Les délais de délivrance des résultats ont constamment diminué depuis le lancement du dispositif.

 

Toutes ces informations sont accessibles et régulièrement mises à jour sur les sites de :

     

Les gestes barrières

Lavage mains

Lavez-vous régulièrement les mains ou utilisez une solution hydro-alcoolique.

Covid Toux

Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir.

Mouchoir

Mouchez-vous dans un mouchoir à usage unique puis jetez-le.

Visage

Évitez de vous toucher le visage.

Covid Salut

Saluez sans serrer la main et arrêtez les embrassades.

Distanciation

Respectez une distance d’au moins 1 mètre avec les autres.

Covid Masque

Portez un masque quand la distance de 1 mètre est impossible et partout où c'est obligatoire.

Règle de 6

Limitez au maximum vos contacts sociaux (6 personnes maximum).

Aérer

Aérez les pièces 10 minutes 3 fois par jour.

Appli Covid

Utilisez l'appli TousAntiCovid pour être informé.

 

Masques, gants, lingettes : où les jeter ?

Les services de traitement des déchets et des eaux usées sont de plus en plus confrontés à des mauvaises pratiques liées aux déchets de la crise sanitaire, qui se retrouvent dans les stations d'épuration et dans la nature.

Aussi, voici les conseils à appliquer pour ces déchets :

Ne jetez pas vos lingettes dans les W.C

Les "eaux usées" de vos canalisations, W.C. compris, passent dans le réseau d'assainissement pour se rendre ensuite à la station d'épuration où elles seront traitées.

Même biodégradables (elles n'ont pas le temps de se désagréger dans le réseau), les lingettes :

  • bouchent les canalisations et empêchent ainsi le réseau d'assainissement de bien fonctionner,
  • endommagent les pompes du réseau,

  • polluent l'environnement lorsque les eaux usées se déversent dans la nature et les milieux aquatiques, suite aux canalisations bouchées et aux pompes endommagées,

  • entraînent une augmentation des interventions d'entretien,
  • et donc une augmentation de la facture d'assainissement.

À l'heure actuelle, ce sont plus de 100 kg de déchets qui sont traités ainsi par jour.

Mouchoirs, masques, gants aussi en sacs fermés

Ces déchets dangereux doivent de la même manière être traités à part : ne les déposez pas avec le tri sélectif, ni dans la nature.

Où et comment les jeter ? 
> Jetez les lingettes dans un sac poubelle dédié,
> Fermez soigneusement le sac rempli et stockez-le 24 heures,
> Déposez le sac dans la poubelle grise ou le bac gris (ordures ménagères).

Rappel - Tout ne va pas à l'égout ! 
Les déchets dangereux comme les graisses, les liquides corrosifs, les solvants, les huiles de vidange… ne doivent pas non plus être vidés dans les toilettes, les éviers ou les grilles d'égout.
Ils sont récupérés gratuitement en déchetteries.

AVERTISSEMENT : Les dépôts sauvages sont passibles d’une amende de 1 500 €.