COVID-19

LES INFORMATIONS ESSENTIELLES

Pour faire face aux deux vagues simultanées des variants Delta et Omicron, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une adaptation des mesures sanitaires en vigueur.

Publié le

Point de situation

Le « pass vaccinal », mode d’emploi

À compter du lundi 24 janvier 2022, le « pass vaccinal » entre en vigueur pour les personnes de 16 ans et plus.

Qu'est-ce que le « pass vaccinal » ?

Le « pass vaccinal » consiste en la présentation de l’une de ces trois preuves :  

  • Certification de vaccination (schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui y sont éligibles) ;
  • Examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la covid-19 ;
  • Certificat de rétablissement de plus de 11 jours et moins de six mois ;
  • Certificat de contre-indication à la vaccination. 

Une dérogation permettant d’utiliser un certificat de test négatif de moins de 24h dans le cadre du « pass vaccinal » sera possible jusqu’au 15 février pour les personnes ayant reçu leur première dose de vaccin d’ici là, dans l’attente de leur deuxième dose.

Où sera-t-il exigé ?

Il remplacera le « pass sanitaire » dans les lieux recevant du public (à l’exception des établissements de santé et sociaux) : 

  • Bars et restaurants (à l'exception de la restauration collective, de la vente à emporter de plats préparés et de la restauration professionnelle routière et ferroviaire ) ;
  • Activités de loisirs (cinémas, musées, théâtres, enceintes sportives, salles de sport et de spectacle...) ;
  • Foires, séminaires et salons professionnels ;
  • Grands magasins et centres commerciaux (par décision du préfet) ;
  • Transports interrégionaux (avions, trains, bus).

Tout comme le « pass sanitaire », le « pass vaccinal » s’appliquera pour le public comme pour les personnes qui travaillent dans les lieux où il est obligatoire.

Une ligne dédiée pour tester les enfants scolarisés ouvre au centre de dépistage de Laval 

Avec le soutien de l'association départementale de protection civile (ADPC), les services de l'Etat et ceux de la ville de Laval ont installé un centre de dépistage dans les locaux du Palindrome (25, rue Albert Einstein à Laval), réalisant près de 300 tests par jour.

Sur justificatif de l'éducation nationale, les parents pourront, à compter de ce mardi 18 janvier 2022, se présenter sans rendez-vous au centre de dépistage pour faire tester leur enfant à partir de 6 ans.

En savoir plus, ici

 

Laval, ville et agglomération : assurer la continuité des services essentiels

Afin d'assurer la continuité des services essentiels aux habitants, de limiter la propagation du virus et pour garantir la sécurité de tous, les services de la ville et de l'agglomération de Laval adaptent leur fonctionnemet. À compter du 10 janvier 2022 : les démarches administratives seront effectuées sur RENDEZ-VOUS dans le respect des gestes barrières.

En savoir plus, ici

 

Port du masque

À compter du 4 janvier 2022, le port du masque est obligatoire en extérieur du  pour les 11 ans et + dans toutes les communes du département de la Mayenne.

Pour consulter l'arrêté préfectoral cliquez ici

Vaccination

  • Dès le 28 décembre, le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus depuis le 24 décembre 2021.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans depuis le 22 décembre 2021.

Lire : La vaccination ouverte à tous dès 5 ans

 

Dépistage

Avec la vaccination, le dépistage reste un moyen essentiel pour limiter la propagation de la Covid-19. Les indicateurs épidémiologiques montrent une circulation active du virus de la Covid-19 et de ses variants en Mayenne.

Lire : Campagne de dépistage


Pass sanitaire

Un projet de loi sera soumis au Parlement pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » à compter du 24 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ». 

Lire : Tout savoir sur le pass sanitaire

 

Milieu professionnel

  • Dès le 3 janvier, le recours au télétravail sera rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.
  • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.

Rassemblements & loisirs

 À partir du 3 janvier et pour trois semaines : 

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout seront interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

Jusqu'au 6 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

Gestes barrières renforcés

  • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, sera étendu à certains centres-villes.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.
  • Les gestes barrières devront être scrupuleusement respectés pendant les fêtes de fin d’année : éviter les embrassades, porter le masque, aérer régulièrement les lieux clos, etc. Il est, par ailleurs, recommandé d’éviter les grands rassemblements : moins on est nombreux, moins on prend de risques.

Lire : Renforcer les gestes barrières

 

Déplacements

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l'ajout d'une classification pays « rouges écarlates ».

Éducation

  • Passage au niveau 3 du protocole sanitaire dans les écoles primaires (port du masque obligatoire dans les cours de récréation et limitation du brassage à la cantine et des activités sportives de haute intensité en intérieur).
  • La règle de la fermeture de la classe pour une durée de 7 jours dès le premier cas positif ne s’applique plus à l’école primaire : les élèves présentant un test négatif dans les 24h peuvent continuer à aller en classe.
  • Les collégiens à partir de la 6e qui disposent d’un schéma vaccinal complet peuvent continuer les cours en présentiel. Les élèves non-vaccinés doivent eux suivre leurs cours depuis chez eux durant la période d’isolement.

Pour vous informer

Vous pouvez trouver les informations à jour sur la situation sanitaire sur :

Restez au courant.
Vous pouvez recevoir les prochaines informations officielles à propos de la COVID-19. J'active les notifications