Laval agglo

Conseils pratiques

Ensemble, économisons l'eau

Les fuites

Pour les fuites visibles : remplacez les joints régulièrement et fermez bien vos robinets.

ATTENTION ! Les fuites ne sont pas toujours visibles.

Nous vous recommandons de vérifier régulièrement votre compteur pour déceler toute fuite au niveau de votre regard de comptage ou sur vos installations intérieures.

Pour savoir si votre installation fuit, faites un relevé de votre index le soir, après vous être assuré qu'aucun équipement utilisant de l'eau ne fonctionne. Le lendemain matin, procédez à un second relevé. Si votre index est différent, renouvelez l'opération. Si le résultat se confirme, il y a probablement une fuite sur vos installations privées et nous vous invitons à contacter au plus tôt le plombier de votre choix pour y remédier.

Par ailleurs en cas d'absence prolongée, nous vous conseillons de fermer le robinet situé après compteur. Vous éviterez ainsi tout désagrément à votre retour.

Si votre consommation dépasse la moyenne habituelle, faites vérifier votre installation. Une fuite de chasse d'eau peut entraîner la facturation de 250 m3 supplémentaires.

Votre compteur d'eau doit être accessible à tout moment

Pensez à l'élagage de vos haies, à ne rien laisser sur les couvercles des citerneaux (les dalots doivent être accessibles exempts de tout encombrement : jardinières, végétation débordante…) et à ne pas encombrer le chemin d'accès au compteur. Cela vous permettra également de vérifier régulièrement votre consommation et de vous assurer qu'aucune fuite ne vient majorer vos dépenses d'eau.

Je déménage ou je vends, je résilie mon contrat d'abonnement

Lors de votre départ définitif, pensez à résilier votre abonnement afin de ne pas être tenu pour responsable des consommations ou dommages qui pourraient intervenir après votre départ.

Vous pouvez résilier votre contrat d'abonnement à tout moment :

  • directement en ligne via le site internet
  • par visite dans nos locaux avec justificatif de la résiliation à conserver par les parties,
  • par téléphone
  • par courrier postal : Service des Eaux Laval Agglomération - 6 rue Souchu Servinière - 53000 Laval

Votre contrat est souscrit pour une durée indéterminée. A défaut de résiliation, le contrat d'abonnement se poursuit. Pour tout renseignement complémentaire, le Service des Eaux reste à votre écoute.

Lors d'une période de froid intense, je protège mon compteur

Le climat tempéré de la région de Laval ne met pas à l'abri d'hiver plus rigoureux.

Il importe, par précaution, de calfeutrer votre compteur à l'approche du froid. Utilisez des matériaux inaltérables tels que le polystyrène expansé (ne pas utiliser de chiffons, de la laine de verre ou de la paille pour protéger votre compteur car ils retiennent l'humidité).

Si vous ne prenez pas les précautions indispensables, votre compteur peut geler et les frais de remise en état seront à votre charge.

Aussi, il est important de veiller à calorifuger les tuyaux d'alimentation d'eau se trouvant dans les pièces non chauffées (garage, cage d'escalier, combles…).

 

L'eau chaude

Par sécurité, il est conseillé de ne pas consommer l'eau chaude qui peut être amenée à séjourner de façon variée dans le circuit intérieur de distribution.

Aussi, suite à une absence prolongée, faites couler un peu d'eau. En effet, l'eau qui aurait stagné dans les conduites est ainsi évacuée.

Les gestes simples pour économiser l'eau au quotidien

Un litre d'eau du robinet est de 200 à 400 fois moins cher qu'un litre d'eau en bouteille.

De plus, l'eau du robinet évite les consommations d'énergie liées à la fabrication des bouteilles, au recyclage, au transport et limite les gaz à effet de serre.

Dans l'habitat, il est possible d'économiser jusqu'à 30% de sa consommation quotidienne si l'on respecte des gestes simples :

  • je réduis le gaspillage en réparant les fuites éventuelles et en surveillant ma consommation d'eau,
  • je ferme le robinet pendant le lavage des mains, le brossage des dents, le rasage…
  • j'isole le chauffe-eau et les tuyaux (l'eau chaude arrive plus vite)
  • je prends des douches (30 à 80 litres) plutôt qu'un bain (150 à 200 litres)
  • j'installe une pomme de douche avec aérateur
  • j'installe un mitigeur thermostatique
  • j'équipe la chasse d'eau d'un mécanisme économique
  • je remplis toujours complètement le lave-linge et le lave-vaisselle avant de les mettre en route ou j'utilise la touche "éco".
  • je collecte l'eau de pluie à la descente des gouttières à l'aide de bidons ou récupérateurs d'eaux pluviales
  • je réutilise l'eau de nettoyage des légumes pour arroser mes plantes
  • j'arrose le soir et je bine pour aérer la terre (ne pas arroser les pelouses pendant les fortes chaleurs, pailler les cultures et préférer les plantes peu exigeantes en eau)
  • je lave ma voiture dans une station.

Le respect de ces quelques conseils pratiques vous permettra d'éviter nombre de désagréments.

Ensemble, protégeons l'environnement

Voici quelques gestes simples qui peuvent limiter la pollution de l'eau et protéger notre environnement.

 

La dose rien que la dose…

 Il n'est pas nécessaire de verser toute la bouteille de shampooing sur la tête ou de jouer les "monsieurs plus" avec le liquide vaisselle ou la lessive… Ce ne sera pas plus efficace. Respectez la dose prescrite et utilisez des produits écologiques.

Pour le jardinage, les déchets organiques (nourriture, branchage, herbe tondue…) constituent des engrais naturels efficaces. Évitez d'utiliser des engrais et autres substances chimiques qui sont à l'origine de la pollution des nappes souterraines.

 

 

Le cas de lingettes…

 Ces dernières années, les lingettes prolifèrent dans les conduits entrainant de fréquentes obstructions du réseau ou de la station d'épuration !

Les lingettes sont des déchets solides qui doivent être jetés exclusivement dans une poubelle et en aucun cas dans les toilettes.

 

 

 Tout ne va pas à l'égout…

Les déchets comme les graisses, les liquides corrosifs, les solvants, les huiles de vidange… ne doivent pas être vidés dans les toilettes, les éviers ou les grilles dégout.

Ces substances présentent un danger pour la sécurité du personnel du service d'assainissement et peuvent dégrader les ouvrages de collecte et de dépollution. De plus, elles ne pourront pas être correctement traitées : elles seront simplement diluées avant de rejoindre la nature.

 

Des systèmes gratuits de récupération existent : déchetteries, pharmacies pour les médicaments, garages pour les huiles… Alors, pensez-y !

 

Retour en haut de la page

Réalisation Stratis