SCOLARITÉ

RYTHME SCOLAIRE : LAVAL RESTE À 4,5 JOURS

À la suite de plusieurs mois de concertation avec les familles, les conseils d'école et l'Éducation Nationale, la décision a été prise de rester sur un rythme scolaire sur 4,5 jours dans les écoles lavalloises.

Publié le

Le décret du 27 juin 2017 laisse aux communes le choix de revenir sur la mise en place des nouveaux rythmes scolaires initiés par le décret du 24 janvier 2013 qui déterminait l’organisation d’une semaine d’école sur 4 jours et demi. Tout changement à propos du rythme scolaire doit émaner d’une entente entre différents acteurs : commune, conseil d’école et Inspecteur de l’Éducation Nationale qui saisissent conjointement les services départementaux de l’Éducation Nationale.

Une décision qui résulte d'une concertation

Après la mise en œuvre imposée des nouveaux rythmes scolaires en 2013 et au-delà du nouveau dispositif proposé par le Gouvernement, la municipalité a souhaité connaître les attentes des familles, des professionnels et de ses partenaires. C’est pourquoi, elle a lancé une large consultation. Cette consultation a fait apparaître des avis divergents :

- Les familles tout d'abord. Consultées par voie de questionnaires fin 2017, leurs réponses ont représenté 27,2% des enfants scolarisés, avec une majorité pour un retour aux 4 jours. 40% des répondants n’ont pas renseigné le champs de l’école fréquentée par leur enfant. En outre, seuls 60% des répondants ont concrètement répondu à la question «oui non» sur les 4 jours. La vision d’une réponse par école n’a donc pas été exploitée comme significative. Le questionnaire a permis de mettre en lumière l’attachement des familles aux TAP ainsi que l’intérêt pour une semaine à 4 jours.

- La municipalité a aussi concerté: les agents de la Direction Enfance, Éducation de la ville, de la culture; le DASEN (pas d’avis formulé);  la CAF (pas d’avis formulé); la DDEC (un intérêt pour les 4,5 jours, tout en remarquant qu’il n’y avait pas d’homogénéité de point de vue des parents); la FCPE et l’APEL (les 4,5 jours sont favorisés).

- Enfin, la ville à consulté les Conseils d’école, car au titre du décret gouvernemental, seul leur avis doit être prise en compte : au total, 14 Conseils d’écoles ont émis un avis favorable à la semaine de 4,5 jours et 8 Conseils d’écoles se sont prononcés en faveur d’un passage à 4 jours. Il ressort de ces votes que la majorité s’exprime en faveur du maintien à 4,5 jours, cadre actuel des rythmes scolaires.

Dans la mesure où il n’y a pas une majorité de Conseils d’école favorable au retour à la semaine de 4 jours, il est impossible de l'imposer à l'ensemble des écoles. Et la ville de Laval ne souhaite pas non plus de rythme à deux vitesses (des écoles à 4 jours et des écoles à 4,5 jours).