ACTUALITÉ

LE CCSTI RECONNU AU-DELÀ DU DÉPARTEMENT

En 2018, le CCSTI de Laval a vu son savoir-faire et son engagement auprès de tous les publics sur le territoire mayennais, salué à travers deux opérations qui lui permettent de rayonner sur le territoire national. Créateur de passerelles, le CCSTI a à coeur de dialoguer avec tous.

Publié le

Obtention du label musée joyeux pour ses expériences scientifiques en famille

Môm’Art est une association nationale qui a pour but d’aider les musées à améliorer leur accueil et leurs services pour les familles et à proposer une nouvelle approche des visites culturelles en famille. L’association a donc créé un label et une charte afin de récompenser les structures culturelles menant un travail de fond sur ces questions. En signant la charte, le musée s’engage à faire le maximum pour remplir sa mission d’accueil auprès des enfants et des familles.

 

Toujours soucieux de l’accueil des familles et des enfants au musée, le CCSTI vient d’être labellisé Musée Joyeux par l’association nationale Môm’Art ! Premier Centre de Culture scientifique en France à être labellisé, et l’une des premières structures mayennaises à obtenir ce titre, c’est une vraie reconnaissance de notre travail d’éveil à la culture scientifique, de créateur de passerelles entre les sciences et les citoyens et de notre dynamisme territorial.
En signant une charte des bonnes pratiques au musée, le CCSTI invite les enfants à s’approprier celui-ci de manière vivante et décomplexée grâce aux dix droits du petit visiteur ! Museums-trotteurs, venez découvrir nos expositions et nos ateliers pensés pour passer un bon moment en famille dès ces vacances de Noël. Il y aura en pour tous les goûts.

 

En 2019, nous participerons au concours Môm’Art, qui décernera le trophée Môm’Art au musée qui se sera distingué par des services et des actions culturelles remarquables en direction des enfants et des familles ! Alors venez, n’hésitez pas à entrer dans le jury et vivre une expérience scientifiquement amusante !

 

Femmes et sciences 53, accompagné par la Fondation Groupe EDF, s’est développé sur le territoire national

 

Depuis plus de 10 ans, le CCSTI de Laval promeut l’égalité filles/garçons sur le territoire mayennais. De nombreux outils et médiations ont été créés afin de s’adresser à tous les publics et répondre aux enjeux nationaux d’égalité et d’orientation professionnelle sur les métiers de demain. Une exposition, un jeu de plateau, des débats interactifs ou mouvants, une application numérique, constituent une part de notre savoir-faire.

 

 

 

 

Un projet engagé pour que les femmes et les sciences aient un avenir en France

Chaque année, la Fondation Groupe EDF organise un appel à projet d’intérêt général. En 2017, la mission Femmes et sciences 53 du CCSTI a été retenue parmi 154 dossiers et fait partie des 15 lauréats. C’est une vraie reconnaissance de nos outils, de notre savoir-faire et de nos compétences dont la Fondation Groupe EDF a souhaité faire profiter cinq régions françaises : la Martinique, le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté, la Normandie et la Corse.
Ce projet a permis de nourrir des relations avec des partenaires sur le territoire et de devenir chef de file de cette opération en adaptant nos outils à d’autres régions et en formant les équipes d’autres CCSTI.
Ils travaillent à nos côtés pour développer notre boîte à outils « Les filles, osez les sciences ! ».

Pourquoi les femmes et les sciences ?

Les filles réussissent très bien à l’école. Elles ont de meilleurs résultats au baccalauréat quelle que soit leur spécialité, redoublent moins et sortent du système scolaire plus diplômées que les garçons. Or elles restreignent leur choix de carrière à un petit nombre de métiers et subissent davantage que leurs homologues masculins les emplois précaires, les temps partiels non choisis et sont moins bien payées.

Des objectifs dans l’air du temps

Nos objectifs sont de faire découvrir des métiers passionnants et des études enrichissantes aux jeunes gens et en particulier aux jeunes filles. Nos outils servent à quantifier et tenter de comprendre les ressorts de la disparité entre hommes et femmes dans les sciences et techniques et de combattre ensemble les stéréotypes dans notre société.